• Il faut que je vous montre/suite

    Bonjour,
    Je suis très contente que le précédent article est suscité beaucoup d'intérêt et de très nombreux commentaires.
    Ce retour en arrière vous a sans doute émues tout comme moi,
    Alors continuons avec la deuxième partie,
    Pas de bla-bla entre les photos,
    Je vous laisse admirer,

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture

    cahier couture
    Certaines pièces sont un peu froissées, elles étaient en vrac au bout du cahier,
    Je les ai laissées tel quelles, elles ont leur histoire,
    Pour ma part, je n'ai pas appris les "smocks" à l'école
    Mais j'ai réalisé la "brassière de peau" (on l'appelait comme ça) en "nanzouk"
    Une étoffe qui n'existe plus je crois, c'était l'équivalent du voile de coton à présent.
    Je me souviens d'avoir tiré la langue sur les reprises façon "religieuses" : dessus, dessous, dessus, dessous...
    Il fallait aussi couper un drap en deux dans le sens de la hauteur pour le recoudre bord à bord avec une couture anglaise en assemblant les côtés extérieurs moins usés que le milieu..
    J'ai appris aussi à "remailler" des bas en me servant d'un fil d'un vieux bas pour faire une couture invisible,
    Sans compter les boutonnières, les passepoil et de nombreux points de broderie!
    Voilà, j'espère que ce voyage dans le temps vous aura ravies.
    Je vous souhaite une excellente fin de semaine à toutes...
    Image du Blog sonnette.centerblog.net

     
    « Il faut que je vous montreRenoncules et papillon »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Février 2019 à 20:42

    Quel merveilleux cadeau ! Je suis toujours sous le charme de ces témoignages d'autrefois et admiratives de tout ce que ces petites filles étaient capables de réaliser.

      • Dimanche 3 Février 2019 à 21:20

        Avec le recul, je me rend compte que nous faisions beaucoup de devoirs à l’école. Je suis contente d’avoir appris tout cela. Bonne semaine

    2
    Michèle 17
    Vendredi 1er Février 2019 à 20:49

    Ce cahier est une merveille , a conserver précieusement  car c'est un beau témoignage du passé . Bon week-end 

      • Dimanche 3 Février 2019 à 21:21

        Il va me suivre encore de nombreuses années à priori. Belle semaine

    3
    annick34
    Vendredi 1er Février 2019 à 20:57

    bonsoir,magnifique j'ai également appris  à coudre cela,je mettais ces petites brassières à mes enfants j'adorais  faire les  jours,j'ai aussi remaillé les bas c'était mon métier ,remmailleuse puis raccoutreuse   j'ai toujours ma machine à remaillée reléguée dans un placard ,je vous souhaite un bon week-end bises  

      • Dimanche 3 Février 2019 à 21:26

        Je ne pensais pas qu’il restait encore des machines à remailler. Merci pour ton commentaire qui m’a rassurée sur ma manie de garder tout les « vieux trucs » Ma fille dit que je devrai jeter tout ça mais je ne m’y résigne pas. J’espère pouvoir transmettre mon savoir à ma petite-fille, enfin si elle veut bien l’apprendre. Bises

    4
    Samedi 2 Février 2019 à 07:24

    Un bon voyage dans le temps "que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître"  :*)

      • Dimanche 3 Février 2019 à 21:27

        Tout juste! Et nous perdons beaucoup de savoir-faire au fur et à mesure des années. Bisous

    5
    Rkarine
    Samedi 2 Février 2019 à 07:28
    Rkarine
    Très joli voyage dans le temps ! Bisous
      • Dimanche 3 Février 2019 à 21:28

        Avec beaucoup d’emotions. Bises

    6
    gis boutis
    Samedi 2 Février 2019 à 07:41

    que c'est beau !  et si bien présenter.

    bon week end Biz

      • Dimanche 3 Février 2019 à 21:29

        Les petites écolières travaillaient vraiment bien. Belle semaine Bises 

    7
    Samedi 2 Février 2019 à 10:07
    Y a pas à dire ils savaient travailler à cette époque. Que c'est délicat. bises
      • Dimanche 3 Février 2019 à 21:32

        Ma fille ne sait pas faire un ourlet et la couture c’est pas sa tasse de thé. Alors les raccommodages c’est pour sa maman!

        Bonne semaine bises

    8
    Lylianne
    Dimanche 3 Février 2019 à 20:14

    Magnifique, des merveilles à conserver précieusement.

    Merci beaucoup pour tout ton reportage photos.

    Bises et bonne soirée

      • Dimanche 3 Février 2019 à 21:39

        J’ai essayé de transmettre ce que j’ai ressenti en ouvrant le cahier. Il est bien plus beau en vrai. J’en ai fait un résumé pour mettre en valeur les échantillons les plus beaux. Merci bises

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Vendredi 8 Février 2019 à 22:29

    Ce sont de magnifiques ouvrages , j'en ai appris quelques uns , comme les boutonnières , certains plis ,petites broderies !

    ces cahiers sont a garder aussi précieusement qu'une relique .

    merci pour ce magnifique partage !

    douce nuit Jocelyne

    Bisous

    Paty

      • Dimanche 7 Avril 2019 à 22:00

        Je les garde précieusement en effet, c’est d’autant plus agréable que je n’ai jamais pu récupérer mes cahiers

        Bises

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :